Ride en République Tchèque du 14 au 20 Août 2006

Résumé du voyage

  • Une bonne préparation.
  • Une bonne organisation ( radio du club en tête et fin de convoi pour Jean-Michel et Denis )
  • Une ambiancesympa avec de belles rigolades.
  • Des incidents mécaniques mineurs ( un démarrage difficile, des vibrations qui imposent quelques resserrages et un câble électrique qui a chauffé).
  • Des paysages et des villes superbes en Autriche et en Bavière
  • Des villes magnifiques en République Tchèque.
  • Une météo excellente pour les journées de visites qui a fait vite oublier la pluie du 1er jour.

Organisateur

CHRETIEN Jean-Michel

Participants ( par ordre alphabétique)

BOUCON Marco et Corinne , DIRANT Yves , MONNIER Sylvie , HENNING Norbert , HUGUENIN Denis , REY Gilles

STUMPF Gilles , VARIN Jean , VIENOT Jean-Claude et Martine .

 

L'intro de Jean-Michel

Aïe...Aïe...Aïe, c'est sous une pluie battante que s'amorce le départ des 18 cylindres ( répartis en 9 motos ) chargés de nous transporter pour une virée d'environ 2800 Km.Avec les premier kilomètres, des doutes effleurent nos pensées : jusqu'où la pluie, jusque quand ? et la semaine belle ou moche ? nous entendrons nous bien ? Cette virée sera t'elle galère, pannes disputes, météo ??? , bon stop ! soyons PO-SI-TIF ( après tout c'est une chance d'être là). Les Kilomètres s'engagent et nous commençons à ressentir le plaisir et la sensation de plénitude que procure un départ pour la découverte de nouveaux horizons. Le doute se dissipe vite, la pluie devient une amie laissant apparaître une prise de confiance simultanée des uns envers les autres, chacun s'installant à sa place dans le convois , ça y est, ça roule ! Ouf... étant l'initiateur de projet, je respire. Allez, à toi Martine , raconte.

JOURNAL DE ROUTE

LUNDI 14 août
Trajet : 350 Km
Trajet : Vézélois - A36 - frontière allemande Freiburg - Donauesschingen - Lac de constance par le nord - Friedrishshafen - frontière Autrichienne - BREGENZ - Egg- LINGENAU (Autriche)
  • Time in : Départ du Fort Ordener 9h00 sous une pluie presque ininterrompue jusqu'au lac de Constance
  • Arrivée à destination en Autriche 18h30.

    Arrêt essence en Allemagne à Breitnau.

  • Déjeuner : Rasthaus à Engen im Hegau sur l'autoroute. Un restauroute très agréable, déco moderne en bois clair où nous étalons nos habits pour les sécher et installons une grande tablée . Les menus sont variés ( Goulash, Spaghettis bolognèse, escalopes panées, de grosses parts de gâteaux à la crème...)
  • Paysages : Nous longeons le lac de Constance (Bodensee sur la carte ) bordé de vignes et d'arbres fruitiers puis déjà la montagne avec des chalets très fleuris décorés en trompe l'oeil. nous traversons notamment la station réputée de Garmisch-Partenkirchen.
  • Arrivée à l'hôtel de Mr et Mme FINK : Gasthof zum Löwen
    A-6951 Lingenau im Bregenzerwald
    Vorarlberg ( 1/2 pension 42 € ) ........info@loewen-lingenau.com
  • Dîner : l'inévitable soupe, escalopes champignons et spaetzle, coupe de fromage blanc/myrtilles
  • L'Anecdote du jour : un accordéoniste anime la soirée, le Biker réussira à inviter une vieille dame allemande et lui sortira le grand jeu avec baisemain et remise de rose à genou. Elle avouera par la suite à Gillou qu'elle voulait "fermer la cloison pour ne pas le voir mais qu'en fait il est très gentil".
    Après cela, le Biker et Marco préfèrent tester le schnaps/bière au bar avec le patron de l'hôtel ( 2,90€ les 50 cl ) plutôt que d'aller se reposer...

MARDI 15 août Trajet : 600 Km
Trajet : LINGENAU ( Autriche ) - col du Mittelberg ( 1679 m ) - Reutte - frontière allemande - Kempten - Faufbeuren - MUNICH - Landshut - PASSAU - frontière Tchèque à Strazny - VIMPERK ( République Tchèque )
  • Time in : Départ 9h30 ( initialement prévu à 8h30 ) arrêt à Stanzach ( Tyrol )
  • Météo : Des nuages au départ, vite dissipés pour laisser place au soleil, températures fraîches le matin mais agréable ensuite.
  • Arrivée à destination : 18h30
  • Incident n°1 : La Yamaha de Yves ne démarre pas, il faudra utiliser des pinces et la batterie de la Golf du patron, cela n'inquiète pas sa passagère, la discrète Sylvie, donc tout va bien.
  • L'anecdote du jour : Nous apprenons que bien avant le voyage, Yves a pris le Biker par le cou " Si l'un de vous tombe en panne, je vous attendrai" , toujours la traditionnelle rivalité " Bol de riz / Hot Dog
  • Incident n°2 :Soudain Nono ralenti et stoppe sur la bande d'arrêt d'urgence : en fait il n'a plus d'essence et passe sur la réserve
  • Paysages de montagnes superbes avec des maisons recouvertes de tavaillons, aux balcons regorgeant de géraniums et surfinas, nous traversons plusieurs petites stations de ski, les pâturages alternent avec les forêts.
  • Déjeuner : Vu le retard pris au démarrage, Jean-Michel prend la sage décision de nous priver de restaurant ( merci Yves...) Nous nous contentons donc de sandwiches maigrichons dans une station service. L'autoroute nous permet d'avaler les Km's avec un tronçon à plus de 150 km/h que Gillou n'apprécie qu'à moitié.Nous passons à proximité de Munich dont nous apercevons quatre imposants édifices religieux.
  • Incidents n°3 : La frontière approche, nous sommes inquiets car Corinne a une carte d'identité périmée depuis 5 ans ( rien que ça ) . Évidemment les douaniers nous arrêtent ; Jean-Michel regroupe les papiers de tous sans donner ceux de Coco. La pile de carte part dans un bureau puis un douanier en ressort et nous appelle un par un pour nous rendre notre pièce d'identité sans remarquer qu'il en manque une !!! Enfin ils nous font signe de partir. Bien joué Jean-MI
  • Nouveaux Paysages:Le contexte change, les rails de sécurité sont rouillés, l'enrobé laisse à désirer. Nous voyons d'étranges échoppes qui exposent des nains de jardins et de grosses boules de Noël multicolores ainsi que de divers sujets en poterie présentés sur des bâtons. Martine voudra un arrêt spécifique pour photographier. Plusieurs fois, en pleine campagne, au hasard d'un virage et à l'entrée d'un chemin, nous apercevons également une "Dame à Vendre " avec pour tout équipement de travail une chaise et un rouleau de Sopalin...Dur à accepter!
  • Dîner :Soupe, émincé de poulet/riz, salade de fruits. Le biker n'apprécie pas les Knedlky ( spécialité servie en accompagnement, à base de farine, oeufs, levure, pain rassis, cuites à l'eau puis coupées en rondelles ). Comme partout ici, le dîner n'est servi que de 18h30 à 20h00 .Tous fatigués, nous allons nous coucher dès la fin du repas.

MERCREDI 16 août Trajet : 130 Km
Trajet :LVIMPERK - Volary - lac de Lipno - CESKY KRUMLOV - retour par Smedec et Prachatice - VIMPERK
  • Time in :Départ pour la région de CESKY KRUMLOV : 9h30
  • Météo : Ciel bleu au départ, quelques gouttes de pluie pendant le déjeuner mais le soleil revient vite.
    Retour à l'hôtel : 19h30
  • Petit déjeuner à l'hôtel : très complet avec buffet : Oeufs Charcuterie, brioches
  • Paysages : Nous bordons le lac de lipno très touristique et bien aménagé avec plages, toboggans, camping. Arrivée à CESKY KRUMLOV, ville médiévale et site reconnu patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO.
  • Parking : Nous garons les motos sur le haut de la ville au niveau d'un parking pour bus. Jean-Michel qui y retourne 1/4h plus tard découvre qu'elles sont assaillies par des touristes qui les photographient
  • Tourisme : Après une balade rapide dans le centre de la ville, terminé au 17ème siècle et qui n'a subi aucun changement, avec des rues étroites dont les pavés sont toujours d'origine, la bière est méritée.
  • Déjeuner :au restaurant Barbakan sur une terrasse qui surplombe la Moldau. Une portion de 500 g de viande rassasiera notre éternel Biker affamé ( 435 Sck = 17 € ) d'autres ont choisi de belles brochettes ( 235 Sck = 9 € ) le tout accompagné de galettes de pommes de terre parfumées à la marjolaine et de crudités sans vinaigrette mais avec de la moutarde , une technique simple trouvée par Jean-claude pour passer de la couronne à l'euro: on divise le montant en couronnes par 100 puis on multiplie le résultat par 4
  • Séquence émotion : Nous partons pour une balade en bateau ou plutôt en radeau sur le Moldau. Lydie et Nono n'en mènerons pas large lors du passage des rapides ( barrages en dénivelés ).Nous apercevons l'entrée d'une ancienne mine d'argent et de graphite et le niveau des terribles inondations de 2002. La visite commentée en anglais est heureusement traduite par Martine et Jean-Michel
  • Tourisme : Nous traversons le centre historique et ses maisons traquées de vieux colombages ou ornées de graffitis renaissance pour traverser le château fort, siège le plus puissant des seigneurs de la rose.

JEUDI 17 août Trajet : 340 Km
Trajet : VIMPERK – Strakonice – Mirotice- Milin – Dobris - PRAGUE – Benesov – Votice - Tabor - CESKE BUDEJOVICE – retour par Netolice - VIMPERK
  • Time in :Départ : 8h00
  • Météo : ciel bleu, les températures affichées indiquent de 28 à 32° dans la journée
    Retour à l'hôtel 22h00
  • Arrivée à PRAGUE (PRAHA), la cité aux 100 clochers, à 10h00: Nous croyons avoir trouvé le parking idéal sur une jolie petite place mais à peine les blousons enlevés, la police arrive et nous demande de partir car les pavés risquent d’être tachés par l’huile de nos motos !!!. Après quelques rues, nous nous garons devant le musée de la musique, rue Karmelitska.
  • Tourisme: nous traversons, à pied, le quartier pittoresque de Mala Strana pour monter sur la place du château (Hradcanské namestî), assister à la relève de la garde et immortaliser la superbe vue sur cette ville qui eut la chance d’échapper aux grandes destructions des 2 dernières guerres. Les pantalons en cuir collent à la peau, il fait très chaud.
    Nous redescendons avec un petit train touristique qui traverse Josefov (le quartier juif) pour y voir sa superbe synagogue et son horloge à l’envers, nous empruntons la «rue de Paris» où nous reconnaîtrons des enseignes bien connues (Dior, Cartier, Rolex …) Nous descendons sur la place de la vieille ville (Staromestske namesti) avec ses maisons à arcades pour admirer l’église Notre-Dame du Tyn et l’hôtel de ville dont l’horloge astronomique date du XVème siècle. Comme de nombreux touristes présents nous attendrons le cortège des apôtres devant le beffroi.
  • Déjeuner: Spaghettis ou steaks de thon et toujours la bière tchèque (délicieuse et bon marché) sur une terrasse agréable.Le biker entonne « joyeux anniversaire Jean-Mi», repris en cœur par tous. De ce fait une serveuse amène spontanément à Jean-Mi une portion de gâteau au chocolat.
  • Séquence shopping  : Quantité d’échoppes proposent du cristal de Bohème, des oeufs peints, des poupées en bois (matrioske), de l’ambre ; des vêtements et couvre-chefs russes (clin d’œil des Tchèques au mauvais souvenir de l’occupation)….
    Bien qu’ayant cherché dans x boutiques, Denis ne trouvera pas de chapka pour son petit-fils mais Martine a trouvé sa marionnette et Corinne sa bague.
    Nono s’est illustré en accrochant une assiette de collection, aussitôt interpellé par un « surveillant » pour s’acquitter du montant de l’objet cassé.
  • Tourisme: nous nous retrouvons sur le célèbre pont Charles (Karlüv Most) de 516 mètres de long (piétonnier) orné de statues et de bas-reliefs.
  • Départ de Prague : Retrouvailles avec les motos pour se rendre à la concession Harley mais Jean-Mi abandonne ensuite l’idée car l’un des bikers du groupe a attrapé une allergie aux pavés anciens (il préfère tester le couloir du tramway…).
    Nous partons pour CESKE BUDEJOVICE, chef lieu de la Bohème septentrionale, connue pour sa bière Budweiser. Nous nous garons en plein centre, sur la jolie place Zizka avec la fontaine Samson et la Tour Noire.
  • Dîner : sur une terrasse bordant la place Zizka. A noter les mixed-grill pour 2 personnes servis dans d’originaux plateaux compartimentés en céramique.
    Retour à l'hôtel de Vimperk.

VENDREDI 18 août Trajet : 700 Km
Trajet :VIMPERK – frontière allemande – PASSAU – frontière autrichienne – vallée du Danube jusqu’à LINZ – Wels – SALZBOURG – frontière allemande – Rosenheim – Bad Tölz – GARMISCH PARTENKIRCHEN –à nouveau frontière autrichienne – Reutte – Lech – Egg - LINGENAU
  • Time in :Départ : 8h15
  • Météo : soleil avec une averse à l’arrivée en Allemagne. Heureusement le soleil revient vite pour admirer le Danube.
    Arrivée à destination : 22h00
  • Incident n° 1: Jean-Mi a détecté un bruit anormal sur sa HD, en effet une vis manque sur son cache courroie. Il le démonte pour que JC le ramène dans une sacoche de sa road King.
  • Incident n° 2: Quelle aubaine cet arrêt car Nono repère aussi un manquant : le boulon de sécurité du bras de maintien du tambour de frein arrière de sa "bol de riz".
  • Déjeuner: arrêt rapide en Autriche pour déjeuner à une station service avec des sandwiches appétissants. Le Biker et Marco se mettent 10 mn sur des places handicapées puis les enlèvent sur les conseils de Jean-Mi ; bien leur en a pris car la police arrive rapidement et vérifie les motos sur lesquelles nous venons tout juste de coller les vignettes autoroute (dont la durée de validité est de quelques jours).
  • Incident n° 3 :JC, lors d'un arrêt, a un moment d'inattention et laisse sa moto se déséquilibrer, 3 super bikers arrivent aussitôt à la rescousse pour la redresser. Martine en sera pour un beau bleu au mollet.
  • Arrêt bière: vers 18h00, la fatigue se faisant sentir, nous faisons une pause sur la terrasse d'une petite auberge pour prendre quelques calories ; Jean-Mi y oublie sa carte détaillée de l'Autriche.
    A l'approche des montagnes autrichiennes, la température chute très vite et les travaux souvent rencontrés nous ont fait perdre du temps. Nous ne savons pas encore que le meilleur reste à venir.
  • Incident n° 4: A 20 km de notre but, des travaux imposent de modifier le plan de route prévu, ce qui occasionne une déficience du système GPS de Jean-Mi. De plus Warrior va être à sec sous peu (sa monture est très gourmande et il ne la ménage pas) et quand nous trouvons une station elle est fermée pour cause de rénovation.
    La nuit et la fatigue aidant, un groupe se sépare (involontairement) et se retrouve isolé sans se remémorer le nom du village ni de l'hôtel de destination. 2 fois il prend une mauvaise direction et revient sur ses pas.
    Faim, froid, nuit, stress, plus de carte….. Heureusement que notre Gillou parle parfaitement allemand (enfin alsacien).
    Tout ce monde arrive enfin à l'hôtel du 1er jour où Jean-Mi et Nono attendent depuis peu en fait.
  • Dénouement heureux :Nous avons la chance que le patron de l'hôtel, Manfred, soit un biker : il nous a attendu pour nous servir le dîner et nous propose même de nous guider pour la sortie du lendemain. Aujourd'hui tout le monde apprécie la traditionnelle soupe
  • Anecdote: Le biker démarre son hymne favori (et exclusif) : « joyeux anniversaire Jean-Mi», à nouveau repris en cœur par tous (nous sommes vraiment bon public). Cette fois, les voisins allemands lui offrent un schnaps et reprennent la chanson à tue-tête, fiers d'eux. Cela marche décidément à tous les coups.

 

SAMEDI 19 août Trajet : 245 Km
Trajet : LINGENAU – Egg – Bezau – Schnepfau – Au – Hochtannberg – Warth – Lech – Zürs - St Christophe - St Jakob – Gand - St Anton – Sinsen – Mathon – Gältur – col de Bielerhöhe ( 2 036 mètres) - Partenen – Vandans – Bludenz – Thuringen – Sonntag – Faschinajoch – Damuls - Au, puis retour par la même route pour rentrer à LINGENAU.
  • Time in :Départ : 10h00
  • Météo : soleil
    retour à l'hôtel : 19h00
  • Tourisme: Manfred qui possède une Dyna Glide, nous a concocté une sortie.
    C'est un fou furieux : Il fonce devant, on galère derrière pour le suivre, mais il ne sèmera jamais Jean-Mi ni Warrior. Jean-Claude, le motard le plus novice du groupe, assure bien avec sa passagère.
    Les paysages sont magnifiques, nous quittons la région du Voralberg pour passer au Tyrol, les stations réputées défilent (soulignées).
  • Déjeuner:à Mathon, Manfred nous amène dans une Wildrerhütte, une auberge avec divers animaux et un musée de la chasse (www.ischgl.at/wildpark) où les portions sont copieuses (14 euros/personne).
  • Entre Gältur et Partenen: le tronçon est payant (10,50 euros) pour limiter l'accès à Silvretta Stausee, une très belle retenue d'eau où nous rencontrerons de nombreux motards. Les lacets se succèdent avec des dénivelés parfois impressionnants.
  • Incident n°1: Marco a un souci de frein arrière qui chauffe mais nous ne nous arrêterons que quelques minutes.
  • Incident n° 2: nous n'avons pas pris la radio et lorsqu'un groupe se fait coincer derrière un camion, le groupe de tête les perd (croyant les voir au loin en confondant avec d'autres). Tout le monde retrouvera cependant facilement l'hôtel où le patron nous offre une tournée schnaps/bière.
  • Dîner : à l'hôtel (soupe, escalopes viennoises)

DIMANCHE 20 août Trajet : 365 Km
Trajet :LINGENAU (Autriche) – BREGENZ – Lac de Constance par le sud – CONSTANCE – Schaffhausen – Lörrach – Mulhouse – PONT D’ASPACH
  • Time in :Départ : 10h00
  • Météo :sous la pluie pour les 2 premières heures puis à l'arrivée.
    Arrivée à destination : 19h00
  • Incident n° 1 : La moto de Marco fume (habituellement c'est lui). En fait un fil électrique a fondu contre l'étrier de frein. Il suffira d'enlever les colliers pour repartir.Il a pourtant fait refaire ses freins juste avant le départ, on ne donnera pas l'adresse de son garage
  • Incident n° 2 : Après Schaffausen, Jean-Claude a la surprise de voir devant lui les affaires de Nono s'échapper de sa sacoche cuir. Warrior les récupère derrière.
  • Déjeuner: il est 14h30 quand nous nous arrêtons pour déjeuner. La pizzéria ne veut plus servir, nous nous rabattons donc sur un snack proche, la commande est prise mais alors que les premiers hamburgers sont servis, Jean-Mi règle tout et tout le monde se casse.
    Les patrons regardent ahuris les motos démarrer.
    JC, rejoint par Marco et le biker, a repéré un super restaurant/snack à peine plus loin Il est très difficile d'y terminer les plats tant ils sont copieux mais le service est long.
  • Incident n° 3:: le biker repère un bruit anormal, il faudra re-sérer les vis du collier d'échappement.
  • END: Nous nous arrêtons à la sortie n° 6 de l'A36 au Pont d’Aspach avant de nous quitter….à regret.

TOTAL 2730 KILOMETRES

Remarque : le biker nous a gratifié d'une centaine de doigts d'honneur servis à toute les sauces, il paraît que c'est sympa…

La conclusion de jean-Michel

Un groupe qui a merveilleusement fonctionné, une bonne capacité d'adaptation globale, un réel plaisir à rouler ensemble et la joie partagée de découvrir de très beaux paysages.


Heureux le soir venu de poser les bécanes pour se retrouver autour d'une table dans une super ambiance, puis à la veillée force Pilsen beer aidant à refaire le monde ou sa moto dans des débats quelquefois surchauffés et passionnés… se retrouver tôt le matin au p'tit déj… toujours dans la bonne humeur prêt à lancer nos V/Twins à l'assaut de la belle journée qui nous attend.

Merci aux filles qui ont été formidablement à la hauteur tant physiquement (aucune ne s'est plaint, respect mesdames…) que moralement elle ont été le soleil et le ciment du groupe.


Merci à Martine pour la tenue rigoureuse du journal de bord.


GRAND merci à Denis "WARRIOR"  qui par le travail et la discipline qu'il s'est imposé à l'arrière a su contenir l'essaim d'abeilles logé dans son poignet droit (et ce malgré de belles routes rapides; sinueuses et dégagées)…Sauf… le dernier jour, alors qu'il n'y avait plus de risques de se perdre et que Gillou et Yves escortaient NONO, je lui ai demandé de venir me rejoindre devant pour se faire plaisir dans un final mémorable mené à train d'enfer par l'ami "Manfred le furieux" ..

"P'tain ça a pété bordel"

mais les französisch ont tenus bon, l'honneur est sauf.


Merci à Jean, médecin'mann du groupe, toujours prêt à sortir une petite fiole de derrière les sacoches pour soigner un bobo, au bikeret sa grande gueule sympa, pas besoin de klaxon pour traverser les villes.
Gillou le Vice-Préz, toujours quelques médailles en poche pour décorer le motard méritant.


Yves le "Macho" de service, il les fait filer les nanas lui… (attention, Martine t'a à l'œil).
Corinne et Marco qui, bien que n'étant pas du club, ont su donner le sentiment qu'ils étaient des amis de toujours.


Et puis… NONO et ses "Nonoteries" :


si tu veux prendre le tram à Prague, pas la peine d'aller te jeter dedans à moto, ça fait désordre,
une assiette de collection, c'est pas du Pyrex, inutile de la jeter à terre pour tester sa solidité,
et lorsque tu décides de quitter inopinément la caravane en marche, préviens-nous !
Enfin merci à tous pour le repas que vous m'avez offert et pour avoir su, en prenant quelquefois sur soi, faire de ces vacances trop courtesun moment privilégié et inoubliable pour chacun d'entre nous.

Bye… By … see you soon on the road again.
à gaz…

©.motardfc.fr.st par J-F